Une suite à « Métissage, ni tout blanc ni tout noir ?

Il est tombé. Qui ça ? Le point final. Où ça ? sur la dernière page de mon manuscrit. Comme ça. D’un coup. Il est sorti tout seul de mon stylo, sans crier gare. Et l’écriture me manque déjà.

Comme Stephen King, j’ai un lecteur privilégié 😊 Et pour ce dernier manuscrit, j’en ai même deux. Et ils sont tous deux, à différents degrés, très importants et précieux pour moi. Extraits choisis de leur retour :

Lecteur 1 : Je termine à l’instant ton livre. Il est magnifique, il m’a ému aux larmes… Je n’appelle pas maintenant car je ne pourrai parler. Je crois que mes larmes vont couler… Ton livre va faire du bruit.

Lecteur 2 : J’ai lu ton livre avec beaucoup d’émotions : quel parcours extraordinaire ! … C’est comme si tu avais mis quelques lanternes sur le sentier…Je suis touchée… Je remercie le ciel, les étoiles, l’univers et les planètes de t’avoir mise sur ma route! 

pleurs

Reçu sur ma page facebook

Et hop! c’est moi qui pleure maintenant.

Pour ceux qui connaissent Métissage, c’est un peu la suite. Ils reconnaîtront l’horloge de ma vie. « Il est 52 heures sur l’horloge de ma vie… »

Pour lire un court extrait, le début du livre, c’est ici https://issuu.com/lesmotsquidansent/docs/extrait

 

Reste plus qu’à trouver l’éditeur.

 

Editeur, si tu passes par ici, n’hésite pas à me contacter.

 

Salomé

cropped-logo-salomem.png

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s