Presse

Extraits de presse. Article complet sur demande ou ci-contre.

« Tout incite à la lecture, cette découverte des autres par les mots : le style, l’histoire, les mots, l’émotion, la vérité… En découvrant ce récit de Salomé Mulongo, le bonheur de lire ne m’a pas quitté une seconde, c’est-à-dire pas l’espace d’un mot ou d’une phrase. Je ne peux mieux dire ou décrire la révélation d’un nouveau talent !… » Jacques Mercier. Extrait de la préface.

 

« J’ai dévoré votre manuscrit hier en TGV, très agréable, tendre et parfois drôle, comme je les aime… Merci Salomé », Adrien Joveneau

 

 « Belge et métisse de 45 ans, l’auteur est riche de toutes ces couleurs qui l’ont peinte… Son écriture est aussi colorée, vive et alerte pour conter ses tranches de vie… en couleur. » Philippe Jacqmin, Télépro du 19/02/09

 

« De Colette, elle a la grâce de l’écriture, le charme acidulé et les cheveux frisés […] Dès les premières pages, le charme opère. Celui d’une langue parfaitement maîtrisée qui décrit les petits bonheurs d’une fillette née d’une mère liégeoise et d’un papa noir [… ] […]Une prose qui flirte à tout moment avec la poésie… » Jacques Braibant, Vers l’Avenir Brabant Wallon du 02/03/09

« Un récit souvent drôle, où l’auteur compte les années pour des heures et la vie pour une journée de plus de vingt-quatre heure […]. Ce livre n’est pas un roman et déroutera les amateurs de ˝ littérature ˝. Il porte en lui un roman, sans doute. Et il intéressera ceux qui, gros d’une histoire personnelle, hésitent aux marges de la page blanche. Car le bonheur de Salomé devenue écrivain est la conclusion sensible de ce récit » Vincent Engel, Coup de cœur, Supplément Victoire du Soir du 25/04/06

Auteur d’un premier roman que le public s’est empressé d’épuiser à la Foire du livre de Bruxelles, Salomé Mulongo fait partie de ces femmes qui ne se lassent jamais de parler d’amour. D’amour à toutes les sauces, parfumés de tous les épices. D’amour avec un très grand « A ». Un sentiment qui s’ouvre à toutes les couleurs, à toutes les différences. Sylvie Godefroid, Sabam Magazine n° 57, trim2, 2009.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s